Résumés du numéro 17 - 2017

L’effet idéologique du roman colonial au Maghreb

Dr Abdelhak Bouazza

Cet article vise l’étude de l’idéologie de la politique impérialiste qui s’était insidieusement infiltrée dans le roman dit colonial. Suivant pas à pas la constitution de ce genre littéraire exceptionnel, il s’avère qu’il s’était bâti sur les vestiges du roman de voyage et du roman exotique. Devenu idéologisé et idéologisant, le roman colonial les évince pour se jeter à corps perdu dans une bataille, non seulement pour la légitimation de la colonisation dans les pays conquis, mais pour confirmer également cette idée de supériorité de la race blanche. Or, il se trouve qu’au Maghreb, par une sorte de contagion assimilationniste maléfique, quelques écrivains maghrébins leur talonnaient le pas pour répéter la même rengaine selon les mêmes modèles. Cette supériorité de la race blanche trouve, en fait, son origine chez des théoriciens du XIXe siècle qui, influencés par l’évolutionnisme de Darwin, avaient fini par animer les désirs du plus haut sommet de l’Etat. Se mobilise alors tout un arsenal d’appareils idéologiques (Althusser) pour la confirmation de l’européocentrisme ; et la littérature n’en était pas moins efficace.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

Particularités des mots empruntés de l'arabe au Sénégal

Dr Amadou Tidiany Diallo

Le phénomène de l’emprunt est aussi ancien que la langue elle-même. Ce phénomène suppose simplement que la langue de départ, dite "langue donneuse" et la langue d’arrivée dite "langue réceptrice", soient en contact, à l’écrit comme à l’oral, sans que ce contact implique nécessairement un bilinguisme de la part des locuteurs. Aussi, serait-il très difficile de parler d’emprunts arabes dans les langues nationales en Afrique sub-saharienne, sans évoquer la pénétration de l’Islam dans cette région appelée jadis "le Soudan" par les explorateurs européens et les écrivains arabes. Le contact entre la langue arabe, en tant que langue de grande communication, et les langues nationales africaines, a laissé, par le biais de la religion, du commerce et des échanges économiques, un certain nombre d’emprunts dans les domaines de l’enseignement, de l’éducation, du pouvoir, de la justice, des noms propres et de la toponymie, etc. Cette complémentarité était telle que les langues nationales constituaient un trait d’union entre l’Arabe et les populations africaines.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

Initiation philosophique et religieuse d'après les scholies des Nuées

Cédric Germain

De nombreux passages des Nuées, comédie d’Aristophane représentée en (-423), parodient des rites initiatiques, pour se moquer de l’initiation pratiquée dans certaines écoles philosophiques, telle celle de Pythagore. Les scholiastes relèvent ainsi ces parodies et nous livrent des précisions sur un héros, un lieu et un culte peu connus : l’oracle de Trophonios à Lébadée. Il s’agit donc de traduire et de commenter dans cet article quelques scholies, traces des commentaires anciens perdus sur cette pièce et notes placées dans les marges des manuscrits, commentant ces parodies, tout en les replaçant dans une perspective plus générale faisant de Socrate, la caricature d’un physiologue ou d’un philosophe de la nature s’apparentant finalement à un charlatan et à un voleur.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

Performances énergétiques du patrimoine architectural mozabite

Nora Gueliane

La présente proposition s'intéresse à l'aspect bioclimatique dans l'habitat à travers une étude de l'architecture traditionnelle Mozabite. La question posée est comment l'architecture mozabite peut-elle être utile dans le domaine des énergies renouvelables ? Somme nous capables de faire évoluer ses principes en solutions contemporaines ? Il s'agit donc d'étudier le côté bioclimatique de l'habitat mozabite. Pour atteindre nos objectifs, nous adopterons une approche qualitative. Ainsi les outils mobilisés pour le recueil et l'analyse des données sont, essentiellement la recherche documentaire. Cette recherche documentaire a pour objectif, entre autres, la mise en place d'un cadre théorique du sujet. Nous serons particulièrement soucieux de croiser différents types d'approches et de perspectives sans pour autant nous éloigner du terrain et oublier de mobiliser nos compétences d'architecte. Nous avons alors mobilisé d'autres outils tels que l'observation.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

L’ivresse dans les poèmes de Hafiz et Ibn Nubata

Dr Rozita Ilani

La littérature, et surtout la poésie, est un moyen suprême pour exprimer les idées mystiques. Dans les poèmes mystiques de tout le monde, le mot vin est traité de manière différente. Ce lexique trouve des aspects hors du sens ordinaire et quelques fois les dimensions divines. Dans cet article, nous étudions l’emploi du vin et de l'ivresse dans les œuvres des deux poètes mystiques ; en Iran, Hafez, le poète mystique de l’amour, considère le vin ou l’ivresse comme un outil pour atteindre Dieu dans sa poésie lyrique. Ibn Nubata, poète soufi égyptien, sert le mot vin afin d’exprimer ses expériences mystiques. Nous traiterons donc les aspects sémantiques communs de ce mot ainsi que leurs points de divergences.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

L’enfant et le patrimoine musical tunisien stratégies de transmission

Dr Rim Jmal

Cet article pose le problème du rapport de l’enfant tunisien à son patrimoine musical. En Tunisie, ce patrimoine est constitué d’un ensemble de sous-répertoires de musiques modales (classiques, populaires et sacrés) qui s’est transmis pendant des siècles de générations en générations, s’imprégnant de l’évolution historique, sociale et culturelle de la société. Depuis le début du XXe siècle, un ensemble de facteurs ont contribué à la modification de cet environnement sonore, introduisant de nouveaux types de musiques et imposant par conséquent de nouveaux goûts et de nouvelles tendances esthétiques. De nos jours, ce patrimoine se trouve de moins en moins présent dans le paysage sonore tunisien et il provoque même une certaine réticence auprès des jeunes qui ont tendance à préférer d’autres types de répertoires. A travers cet article, nous évoquons donc les différents problèmes relatifs à la transmission du patrimoine musical tunisien et le rapport actuel des jeunes et des enfants aux différents répertoires qui le constituent.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

Spiritualisation de l’espace temporel approche éducative des murîd

Dr Saliou Ndiaye

La réforme mystique entreprise par le soufi Cheikh Ahmadou Bamba avait pour double intention de proposer, dans un premier temps, une approche de revivification du Tasawwuf, en le montrant sous son aspect authentique et vivant dans ce contexte historique assez trouble de l’Afrique de l’ouest du XIXe siècle. Puis, dans un second temps, il opposait un système de résistance pacifique au projet d’acculturation coloniale. L’une des clés fondamentales de cette entreprise fut une redéfinition du champ spirituel qu’il se proposait d’étendre considérablement. Nous nous proposons d’apporter ici une contribution qui, tout en s’appuyant sur des indices historiques et sociologiques déjà considérables, traverse l’histoire du soufisme en ce qui concerne l’occupation de l’espace, dans un premier temps, puis revisite la doctrine soufie du Cheikh Ahmadou Bamba qui a la particularité de réconcilier le spirituel au temporel.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 17 / 2017

Téléchargez le N° 17 RAR ▼