Résumés du numéro 08 - 2008

Les sources de l'amour courtois des troubadours

Pr Mohammed Abbassa

La poésie lyrique et rimée n'apparut qu'au début du XIIe siècle dans le Sud de la France. Les poètes Troubadours étaient les précurseurs de cette nouvelle poésie qui fut rapidement propagée dans toute l'Europe. Cette poésie d'amour chevaleresque dans laquelle le poète idéalise la dame, ne reflète aucunement les traditions de la société européenne à l'époque, mais une poésie qui est tout à fait étrangère. Elle ressemble, en réalité, à la poésie andalouse. C'est pourquoi nous avons consacré cette recherche à l'étude des origines et la formation de la poésie des Troubadours occitans au Moyen Age.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 08 / 2008

Le théâtre algérien ou l'expression plurielle

Dr Hadj Dahmane

L’art théâtral algérien, depuis son apparition n'a cessé d'imposer à la scène nationale de nouveaux concepts d'enrichissement culturel et ce sur deux plans au moins : les langues utilisées et les thèmes abordés. Le théâtre en Algérie peut être considéré comme un art d'importation adopté, toutefois, dans un contexte précis : Occupation, colonisation et conflit. Autrement dit, il est né sous des augures peu heureux. En effet, c'était dans une Algérie colonisée que le théâtre, au sens moderne, vit le jour. Cette naissance intervient donc au sein d'un contexte de confrontation linguistique et culturelle surtout.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 08 / 2008

Desire and Paralysis in J. Joyce's Dubliners and M. Dib's La grande maison

Amar Guendouzi

Cet article propose une étude comparée du thème du désir et paralysie chez deux auteurs appartenant à deux traditions littéraires différentes. Les œuvres en question sont La grande maison de l'algérien Mohammed Dib et Gens de Dublin de l'irlandais James Joyce. L'hypothèse de cette comparaison est que les deux auteurs ont écrit dans des contextes socio-politiques similaires, caractérisés par l'oppression. Cette affinité au niveau du contexte d'écriture a induit des analogies au niveau thématique, où les thèmes du désir et de paralysie figurent comme les images les plus marquantes.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 08 / 2008

Louis Massignon l'amour mystique ou l'extase dans l'abandon

Jacques Keryell

Parler de Massignon et de son Amour de Dieu n'est pas chose aisée. En effet, si les mystiques musulmans des premiers siècles de l'hégire ont été les hérauts de cet Amour : Al-Hallâj, Râbia al-Adawiyya, Al-Niffâri, Ibn Arabi, Ansâri, Al-Ghazâli, l'Amour de Dieu comme tel, n'est pas au cœur du "ilm al kalâm", de la théologie musulmane traditionnelle. Pour Massignon, langue et spiritualité étaient intimement liées. Si je devais me placer dans une perspective musulmane, je dirais que Louis Massignon se situe dans la ligne de la "wahdat al shuhûd", celle de "l'unicité du témoignage" ou Dieu se témoigne Lui-même en son mystère dans le cœur du soufi.

Lire l'article ... PDF ▼

N° 08 / 2008

Téléchargez le N°08 RAR ▼